Biodiversité

Le pôle biodiversité veut contribuer localement à préserver la biodiversité.

Comment ?

  • accompagner l’équipe municipale dans le respect des engagements signés dans le cadre du Pacte pour la Transition
  • Faire le lien avec des associations comme les Incroyables comestibles ou Poésie des jardins qui œuvrent déjà pour la biodiversité dans notre ville. Au delà du jardinage, elles ont ponctuellement réalisé : des conférences, une grainothèque (à la théière apprivoisée ou devant le conservatoire), …
  • Relancer le troc de plantes : il était animé par l’association colibri jusqu’en 2017.

N’hésitez pas à porter d’autres projets et nous vous aiderons de notre mieux !

Plantation d’une mini-forêt à Carrières sur Seine : où en sommes-nous?

Juillet 2021 : La convention avec la mairie est finalisée, et signée. Nous pouvons réserver les plants auprès de la pépinière CRETE.

Mai 2021 : Nous sélectionnons les essences les plus adaptées : elles sont locales, en partie déjà présentes sur la friche attenante. Nous ajoutons des arbres à floraison tardive pour combler le déficit de fleurs en fin d’été, dont témoigne une apicultrice de la ville. Enfin nous calculons les proportions de chaque espère en respectant la méthode Miyawaki, pour installer les différentes strates de la forêt primaire lors de la plantation.

Avril 2021 : notre projet est lauréat avec 329 votes ! La région financera 4913 euros pour la plantation, ce qui représente la totalité des végétaux, ainsi que les outils. Reste à notre charge l’amendement et le paillage.

Avril 2021 : nous analysons le terrain : test du boudin et du bocal. Le sol s’avère homogène, limoneux, calcaire, peu ou pas acide et riche en matières azotées et carbonées.

Février 2021 : Votes en ligne sur Mon Smart Budget Participatif – Plantation d’une mini-forêt participative à Carrières-sur-Seine (smartidf.services) : votez avant le 8 mars !

Janvier 2021 : participation / formation à la plantation d’Ivry sur Seine : 1500 plants sur 600 m²

Décembre 2020 : choix d’un terrain de 300 m² avec la mairie et dépôt d’une demande de subvention auprès de la région